_ETUDE D’ARCHI #4 : Le combat

planCadastralNormalise-5-01

Bonsoir les petits potes!

Je pense vous écrire plus souvent sur certains thèmes, 3 fois par semaine ! un article sur les études puis un sur la ville et enfin sur un bâtiment un matériau (etc à méditer).

J’avais vraiment besoin d’écrire tous ces petits articles pour parler des études, de tout cet environnement de travail. Ces écrits vous permettront d’en connaître plus sur le milieu scolaire de l’architecture et ses connaissances mais aussi la demande toujours plus importante de travail. Toute fois, je souhaite souligner que cela est mon stricte point de vu!

LA BASE LE COMMENCEMENT

L’entrée en école d’archi se fait aux dernières nouvelles par un concours d’entrée sur post bac, jusque la on choisit tous une voix parce qu’elle nous plait surtout avec une entrée sur concours. Après avoir passé les divers épreuves impressionnantes dans quelques écoles d’archi, on est intégré dans l’école. SUPER C’EST LA FETE TOUT LE MONDE DANSE LE MOONWALK !! Mais voilà vous ne savez pas la suite.

Le sytème de cours se divise en deux parties, le projet et les cours annexes.

Les cours annexes: les arts, le dessin, l’histoire des villes l,’écriture, toute ces matières font l’objet d’un partiel plus ou moins artistiques suivant le prof.

Le projet: c’est une matière très importante qui demande beaucoup de compétences, manuelles et intellectuelles. Le projet consiste en la construction d’une intervention de A à Z. Il s’agit de trouver un concept une idée phare qui répond à votre projet et de l’amener jusqu’à la mise en oeuvre des matériaux. Par exemple : PROJET : SILENCE SUR COUR

Tout cela doit vous paraitre bien vaste et nébuleux ! Malgré tout j’en viens aux mots (ceux qui sont en archi savent)

MON POINT DE VUE

D’abord je souhaite souligner que j’affectionne réellement profondément particulièrement tendrement mes études et je ne changerai pour rien au monde !!!!

Mais voilà ….. CE N’EST PAS LE PAYS DES BISOUNOURS

J’ai envie de vous faire comprendre la difficulté des études d’archi parce que c’est pas juste de l’aquarelle et du dessin. C’est des heures et des heures de travail, des nuits de travail, des dépressions des burn out, des découragements (pour le pire). Je pense que nous sommes tous d’accord pour dire que nous faisons des études passionnantes et riches et vraiment exceptionnelles ! Mais voilà on est encore en train de dénigrer des élèves ambitieux et volontaires, déjà en leur mettant des notes « mauvaises » (7) pour leur donner un avertissement sur leur travail ou leurs investissements. on nous laisse galèrer au lieu de nous réorienter dans le projet !

(Ouvrières, ouvriers, camarades, sommes nous revenus au temps des pharaons, à trimer sous les coups de fouets ? Et pour qui ? Pour César !)

On devrait valider des compétences et ne pas être dans l’abus de « l’échec scolaire ». On valide des acquis savoir faire un plan, une coupe représentative, avoir une projet qui fonctionne. Pour pouvoir se venter d’une bonne note il ne faut pas se donner à 100% mais à 1000% ( à part si tu as du talent et encore ). Si à la fin on aime pas notre projet et bien, on n’aura pas notre semestre et on redoublera. Voila ce qui arrive. Et après tout cela on va encore nous convaincre que c’est notre faute qu’on a pas assez travaillé qu’on mérite cet échec. Non je suis désolée on mérite pas. Je parle pour moi évidemment et peut être aussi pour toute les personnes qui ont redoublé inutilement, qui ont encore dépensé une année de loyer d’étude pour 0,04378438 point raté.

J’avais vraiment besoin d’écrire ces mots car ils sont forts mais ils sont justes. Je me dois de penser tous les jours que ce n’est pas la destination qui est importante mais le voyage.

Merci de votre écoute, bonne journée!!! SOYEZ HAPPY LA VIE EST QUAND MEME SYMPATOCH

Je reviendrai chaque semaine avec un petit édito sur ces études..

4 commentaires

  1. Tu sais, l’éducation nationale utilise une pédagogie vieille de plusieurs décennies basées sur pas grand-chose puisque d’autres pédagogies avaient vu le jour dans d’autres pays au mm moments qui payent beaucoup plus (suffit de voir l’Europe de l’Est ou du Nord). Malheureusement, l’égo de la France l’a interdit de s’inspirer des autres pays, pensant qu’elle allait faire mieux que tout le monde. Résultat, le système scolaire et les pédagogies sont toujours à chier aujourd’hui. Rien de ce que l’on peut vivre en Fac ne justifie autant de problèmes. Malheureusement, la France est un pays basé sur des fondements judéo-chrétiens où s’auto flageller nous donne accès au paradis, donc la méritocratie est basée sur : Plus tu galères, plus tu es méritant (malheur à ceux qui n’ont pas besoin de foutre grand-chose pour réussir).

    Néanmoins, je vais reprendre les études et partir en fac pour la rentrée 2018-2019 alors que j’aurai 27 ans, parce que c’est le seul moyen de faire ce que je veux. Je verrai bien les vents et les marées que je me prendrai dans la face, mais je me suis préparé une philosophie de vie et un mental suffisamment solide et cohérent pour que théoriquement, ça tienne bon.
    Je te souhaite de tout coeur de trouver un équilibre qui te permettra de te prémunir du stress inhérent à ton ambition. Quoi qu’il arrive, sache que jamais rien n’est joué, la partie se termine autour de 80-90 ans :p

    J'aime

    1. Hello merci pour ton commentaire !! Alors pour remettre les points sur les « i » j’adore mes études, je ne me vois pas faire autre choses de ma vie et je suis très décidée à en venir à bout! L’architecture est très très passionnante!!! Toute fois je suis complètement d’accord avec toi sur tout ce que tu as dit, notamment l’acharnement mental sur les élèves pour le mérite!
      Juste deux trois précisions sur ce que tu viens de dire, nous sommes en système « école » Cest un peu différent, École normal supérieure précisément, c’est a dire que les semestres ne se compensent pas et les matières sont « autonomes » notamment le projet qui se passe sur un semestre ou si tu n’as pas la moyenne, tu redoubles automatiquement. C’est un peu de ça dont je parle dans cet article. De plus notre « éducation » et notre apprentissage on le doit au ministère de la culture (bon toute fois ça ne change pas grand chose)
      Enfin après m’être acharné sur cette page pour dire les 4 vérités, (y’en a 50 en réalité) je pense qu’il faut avant tout être positif et peu importe les embûches on y arrivera! On rencontre des gens formidables et des autres personnes très cultivés dans les écoles/fac/études sup!! On ne peut pas dire du mal sans cesse du système on ne s’en sort plus même s’il n’est ma foi pas le meilleur…

      Aimé par 1 personne

      1. Ok ! Merci pour tes précisions 🙂 C’est en confrontant ce qu’on pense qu’on enrichit sa pensée 🙂 ! Même si j’ai tapé fortement sur les doigts du système, j’y retourne moi même dedans, donc je suis d’accord avec toi sur la finalité de ce genre de parcous !
        Continue comme ça en tout cas, c’est cool 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Je reprend juste une phrase : C’est pas normal que la Fac soit souvent aussi stressante. (le lycée prépare très mal l’entrée en fac)
    Au lieu de : Rien de ce que l’on peut vivre en Fac ne justifie autant de problèmes. (qui était confusant)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s